Home / Livres / Horreur / Les contes interdits – même recyclés je n’en voudrais pas !

Les contes interdits – même recyclés je n’en voudrais pas !

Bonjour à tous,

C’est une Ciena particulièrement écœurée, à la limite de la nausée qui vous écrit.

J’aime lire. J’aime le fantastique, l’horreur, le thriller et je n’ai pas peur de prendre des risques littéraires.

Pour cette raison, lorsque tout le monde m’a dit tant de mal de la série des contes interdits, je me suis précipitée.

Je n’aime pas les idées toutes faites, les on-dit. J’aime me faire mon opinion par moi-même.

Très honnêtement, j’en ai pris plusieurs exemplaires écrits par différents auteurs pour me faire mon idée et j’en ai même déjà publié deux critiques.

Mais je ne peux décemment plus le faire. J’en ai lu sept. Soit la moitié de la collection.

A chaque fois je me suis dit « ils ne sont pas tous comme ça », « tu trouveras bien une pépite dans le lot » et rien. Bien au contraire.

Ces livres sont justes monstrueusement mauvais, sadiques, pédophiles et machistes. Ils n’ont rien de bons livres d’horreur et sont d’ailleurs le plus souvent écrits par des auteurs qui écrivent pour la première fois dans le « genre » (même des auteurs pour livres d’enfants c’est vous dire à quel point on doit faire attention visiblement….).

Dans ces livres vous aurez droit à tout : des enfants violés avec tous les détails, des scènes de tortures très précises, des partouzes à base de drogue et, surtout, des femmes maltraitées, torturées, violées (les trois à la fois) par des hommes souvent puissants et sadiques entrain de se … devant.

Les animaux ne seront pas épargnés…. pas plus que les bébés mais ce sont la plupart du temps les femmes qui prennent le plus, au plus grand plaisir des auteurs et autrices (qui sont loin d’être en reste côté ignominie).

Bref, comme je vous l’avais dit, l’un d’entre eux a été interdit de publication par le tribunal : « Hansel et Gretel ». Je ne comprends pas pourquoi. C’était de loin le plus soft de ce que j’ose clairement appeler porcherie.

Chacun ses goûts bien sûr mais je n’ai pas l’intention de plus salir mon blog avec cette collection alors que de VRAIS auteurs attendent d’être lus, connus et critiqués.

En ce qui me concerne, donc, j’arrête là et je vais jusqu’à mettre tous les livres que j’ai lu à la poubelle. Hors de question d’offrir ceci à qui que ce soit alors que je n’en voudrais pas même recyclé pour un usage « personnel ».

Je ne suis jamais insultante mais là trop c’était trop….

Check Also

Peau d’âne de Steve Laflamme – un conte confus

« Les contes interdits » sont une collection de livres édités par la maison d’édition québécoise ADA. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.